Comme la Vie d'un Jardin qu'on respecte derrière sa Clôture
d'après Emile Guillaumin, Charles-Louis Philippe et Marguerite Audoux

  • mise en scène Claude Aufaure
  • musique Gérard Pierron

avec
Patrick Cosnet, Hélène Raimbaud, Gérard Pierron


Une production Maison de la Culture de Loire-Atlantique, Cie Patrick Cosnet. La compagnie Patrick Cosnet est en résidence à La Flèche

 

   
  Loin des cercles et des salons, ces trois-là ont écrit une œuvre ancrée dans la vie des gens simples, dans la glèbe de l'Allier et du Cher. C'est leur amitié, leur fidélité aux oubliés, leur jardin de mots que Patrick Cosnet arpente avec respect.

Fin du XIXe siècle au cœur de la France, en pays bourbonnais, deux grands écrivains Charles-Louis Philippe et Emile Guillaumin, le fils du sabotier de Cérilly et le paysan d'Ygrande vont faire entendre, avec quel génie, la voix des pauvres, des simples, des oubliés : la littérature d'inspiration populaire n'est plus l'apanage des romanciers bourgeois. Ils " découvriront " une de leurs sœurs en pauvreté, une presque payse, la couturière du Berry, Marguerite Audoux qui, secrètement, écrit. Quelles amitiés intenses naîtront !
C'est cette ferveur dans l'évocation de ce trio que nous allons tenter d'approcher avec aridité, avec simplicité, avec… morale.
Claude Aufaure

Après " Souvenirs d'un garçon ", Claude Aufaure et Patrick Cosnet invitent à une balade dans l'œuvre de trois " pauvres aux yeux fixes ". Cette nouvelle création rend justice à des écrivains dits régionalistes et populistes, deux hommes et une femme simplement fidèles à leur terroir, à une conscience sociale, à une humanité qu'ils n'ont jamais reniée.
Ici l'acteur et le metteur en scène entrouvrent la grille de l'enclos pour voir germer et fleurir une amitié littéraire " comme la vie d'un jardin qu'on respecte derrière sa clôture ".

 
Actualités MCLA Saisons 2001/2002 Espace Presse Liens Contact