La Cour des GrandsLa Cour des Grands
Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff

  • musique Philippe Rouèche
  • scénographie Laurent Peduzzi

- costumes Macha Makeïeff
- lumières Thierry Fratissier
- direction technique François Noël


avec
Catherine Gavrilovic, Robert Horn, Hervé Lassïnce, Nicole Monestier, Yves Robin, Philippe Rouèche, Patrice Thibaud, Luc Tremblais

Production TNB Théâtre National de Bretagne / Deschamps et Deschamps

   
  Damned, ils reviennent ! Et ils ne sont pas là où on les attendait. Jérôme Deschamps, Macha Makeïeff et la troupe des Deschamps/ Deschiens s'attaquent cette fois aux gagnants, aux battants. Et ça fait mal !

Ceux là, on ne les présente plus. Depuis Lapin chasseur, Les pieds dans l'eau, la série des Deschiens sur Canal Plus… et autres moment inoubliables à l'écran comme à la scène, la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, est connue comme le loup blanc. Et pourtant, toujours elle surprend. La preuve : ce nouveau spectacle qui, c'est peu de le dire, change radicalement d'univers.

Fini la mode à quatre sous, les coiffures serpillières, les tricots de peau, les blouses en nylon, les pantalons de tergal et les litres de rouge étoilés. Fini les terrains vagues, les maisons de retraite pour pensionnaires acariâtres, les salles de restaurant côté cuisine et les guinguettes au bord d l'eau. Cette fois la joyeuse bande toujours iconoclaste joue dans la cour des grands.

Avec ce nouveau spectacle irrésistible, la cible c'est l'élite. Les énergiques, les malades du gymnasium. Ceux qui exhibent leurs pectoraux, ceux qui ont un mental d'acier, les gagnants, les sûr d'eux. Ceux qui prennent la vie pour un terrain d'entraînement : les champions toutes catégories du " petit soi-même ". Ceux qui flairent la voie royale, qui flirtent avec les sommets : les Tartarin, les Perrichon, les Pécuchet, les surfeurs de la gloriole, les lauréats, les couronnés, les médaillés, les encensés.

Ce sont les bouffons des temps modernes qui dans le miroir du temps nous font signe et nous disent : toi aussi tu es un gagnant sinon rien. Et l'on rit avec eux de nous même dans cette grande farandole irrésistible. C'est la cour des grands, le nouveau spectacle des Deschamps, un grand moment d'humour qui rit là où ça fait mal !

 
Actualités MCLA Saisons 2001/2002 Espace Presse Liens Contact