Juste la Fin du Monde
Jean-Luc Lagarce

  • mise en scène Joël Jouanneau

- assistante à la mise en scène Pilou Rieunaud
- scénographie Jacques Gabel
- costumes Dominique Chauvin
- lumières Franck Thévenon
- son Frédéric Morier

- régie plateau et régie générale Fabien Corthésy
- régisseur lumières Christophe Kehrli
- administratrice de tournée Céline Gautier

avec
Marc Duret, Laurent Sauvage, Pénélope Pierson, Michèle Simmonet, Christine Vouilloz


Une production du Théâtre Vidy, Lausanne E.T.E., L'Eldorado-Théâtre de Sartrouville


 

   
  Un fils prodigue, sachant sa fin prochaine, cherche à renouer les fils distendus de la tendresse. Il repartira sans mot dire… Un retour impossible, par un auteur contemporain trop tôt disparu.

Louis est un jeune homme; il vient revoir les siens après un long séjour loin de la famille. Il porte en lui le lourd secret d'une maladie non nommée. Il pose son sac de voyage. Il est là pour dire sa mort à sa famille. Mais l'aveu ne franchira pas la barrière de ses lèvres. Trop de maladresse de la part de sa mère et surtout trop de malentendus. Trop de frustrations chez sa sœur qui rêvait d'être heureuse à ses côtés. Trop de jalousie et de rancœur de la part de son frère. Une trop longue absence les sépare. Un homme va mourir et ne pourra rien dire.

Partition achevée pour une mort annoncée, " Juste la fin du monde " est l'une des rares pièces de Jean-Luc Lagarce. Auteur, metteur en scène, fondateur du Théâtre de la Roulotte basé à Besançon, mort du sida en 1995, à l'âge de trente-huit ans, il apparaît désormais comme un des auteurs majeurs de la scène contemporaine.
C'est son cri retenu, que Joël Jouanneau a cherché à entendre et mettre en scène avec une extrême délicatesse.

Sur le fil de la gravité et de la légèreté, sans naturalisme, mais avec la distance nécessaire, il laisse gagner l'écriture de Lagarce, sa langue presque incantatoire, avec ses mots couteaux, sa gravité sans pathos, ses harmoniques… Un verbe étrange, étrangement vivant, que portent les voix vibrantes d'Antoine Mathieu, Marc Duret, Pénélope Pierson, Yvette Théraulaz et Christine Vouilloz.

 
 
Actualités MCLA Saisons 2001/2002 Espace Presse Liens Contact