ARCHIVES SAISON 2002-2003

 

     
 

La nuit des temps . au bord d'une forêt profonde .
texte de Valérie Deronzier
sur une idée originale de Patrick Conan

  • Mise en scène Patrick Conan

Compagnie Garin Trousseboeuf
Marionnettes Patrick Conan
Création sonore Alain de Filippis
Costumes Enora Monfort
Lumière Garin Trousseboeuf

avec
Odile Bouvais
Virginie Gaillard
Jean-Louis Ouvrard

Production Garin Trousseboeuf
Coproduction Maison de la Culture de Loire-Atlantique
avec l'aide de Centre National des Ecritures du Spectacle de Villeneuve-Les-Avignon, de la DRAC des Pays de la Loire, du Manège/Scène Nationale de la Roche-sur-Yon, du Théâtre de l'Hôtel de Ville de Saint-Barthélémy d'Anjou, du Centre culturel - scène subventionnée - de Sablé-sur-Sarthe.

samedi 15 mars 2003 - MACHECOUL
mercredi 26 mars 2003 - SAINT-MARS-LA-JAILLE
samedi 5 avril 2003 MISSILLAC
mercredi 16 avril 2003 - NORT-SUR-ERDRE
Les représentations débutent à 20h30

Un spectacle présenté dans le cadre de Collège au Théâtre

 

 

 

Quand des personnages d'argile, des mains et des visages, donnent à entendre une parole, fragile, feutrée, pour dire un abandon, des vies laissées pour compte. Sur un mode, simple et touchant, la compagnie Garin Trousseboeuf repousse la nuit qui tombe sur le temps des anciens. Dans un précédent spectacle, Moby Dick d'après Melville, Patrick Conan abordait avec pudeur, le thème du vieillissement et del'attente de la mort. Une exposition accompagnait ce spectacle. Elle était constituée de petites sculptures, de petits personnages de terre réalisés d'après des croquis dessinés au centre de gériatrie de Saint-Nazaire. A la suite d'une rencontre entre auteurs et marionnettistes organisée par le Centre national des Ecritures du spectacle, il a proposé à Valérie Deronzier de donner la parole à ces personnages d'argile. Une parole parfois hésitante, silencieuse, incohérente, feutrée, drôle et poétique. Des mots à écouter d'urgence qui, depuis, ont été entendus notamment aux 29e rencontres de la Chartreuse. Sans surcharge, La nuit des temps donne à entendre une parole ancienne et le silence qui suit, la solitude, l'isolement face à la mort qui fait peur. Presque effacés, les comédiens manipulateurs dont on ne distingue que les visages et les mains, accompagnent les marionnettes qui respirent, soufflent imperceptiblement, ou bien crient quand on les touche. Ce sont des " corps sacs " étranges, symboliques d'une humanité oubliée. Celle du grand-âge et des laissés-pour-compte d'une société qui sait médicalement étirer la vie en longueur, mais pas l'amour et la reconnaissance qui vont avec. Avec pour premier parti pris la simplicité, la compagnie Garin Trousseboeuf, implantée à Savenay, compose un spectacle rare qui dit avec dignité, économie de mots et de gestes, émotion retenue, la mort sociale, la vieillesse, notre futur et notre fin.. Samedi 15 mars à Machecoul Mercredi 26 mars à Saint-Mars-la-Jaille Samedi 5 avril à Saint-Gildas-des-Bois Mercredi 16 avril à Nort-sur-Erdre