ARCHIVES SAISON 2002-2003

 

     
 

Le Bourgeois gentilhomme
de Molière

par la compagnie Les Sardines de Conakry

Du mercredi 5 au samedi 8 février 2003 - T.U de NANTES
mardi 11 février 2003 - LEGE
mercredi 12 février 2003 - LA GRIGONNAIS
jeudi 13 février 2003 - GUERANDE
vendredi 14 février 2003 - MISSILLAC
samedi 15 février 2003 - VARADES
dimanche 16 février 2003 - SAINT-MARS-LA-JAILLE
mardi 18 février 2003 - ORVAULT
mercredi 19 février 2003 - SAINTE-LUCE-SUR-LOIRE
jeudi 20 février 2003 - SAINT-SEBASTIEN-SUR-LOIRE
Vendredi 21 février 2003- LA CHAPELLE SUR ERDRE

 

Co-réalisation
Maison de la Culture de Loire-Atlantique et Théâtre Universitaire de Nantes

 

 

 

 

Molière n'a pas de frontières. Et monsieur Jourdain est un Africain. Avec la complicité des Cartoun Sardines, c'est une troupe guinéenne qui propose cette savoureuse version du Bourgeois gentilhomme. A découvrir après une tournée triomphale dans toute l'Afrique de l'Ouest. Ca commence par six garçons et trois filles qui traversent le plateau. Ils se serrent la main, heureux de se retrouver, puis saluent. Ils portent chemise blanches, cravates et pantalons noirs. C'est sobre, on dirait de la danse contemporaine. Trois d'entre eux, les musiciens, entament un chant guinéen. Le maître de musique interpelle le maître à danser qui porte un drôle de chapeau rigolo : c'est une chaussure. Soudain un immense acteur caoutchouc arrive en courant et interpelle le public. Lui, c'est monsieur Jourdain. Etonnement, surprise, amusement. Oui, Molière est bien universel et les Sardines de Conakry sont là pour le prouver de belle manière avec cette version africaine, généreuse, inimaginable, du Bourgeois gentilhomme. En un mélange incroyable, la langue classique française tricote avec le Soussou et autre langues africaines pour coudre un patchwork coloré, enlevé. Fruit d'une rencontre formidable entre les comédiens, techniciens et metteur en scène du Cartoun Sardines, une compagnie marseillaise ouverte aux belles expériences, et des musiciens et acteurs guinéens, le spectacle, deuxième du genre créé en commun, a tourné pour de multiples réprésentations en l'Afrique de l'Ouest avant d'entamer son voyage en France, pour un plaisir à partager par tous, grands ou petits, Africains et Français.

Un spectacle acceuilli avec le soutien du Conseil Général de Loire-Atlantique et la participation de L'association Guinée 44.