ARCHIVE SAISON 2004/2005

 

 

 


Du mercredi 16 au samedi 19 mars 2005 – 20h30 - Espace 44

 

Entre courir et voler il n’y a qu’un pas papa

Ecrit et interprété par
Jacques Gamblin
Mise en scène
Claude Baqué
Assistante à la mise en scène
Isabelle Antoine
Scénographie
Alain Burkarth
Lumières
Jean Tartaroli
Costumes
Nathalie Lecoultre
Son
François Olivier
Vidéo
Jacques Besse
Direction technique
Eric Proust

Le texte est publié aux Editions Le Dilettante

   
 

C’est un homme qui court. C’est aussi un homme qui se raconte et voit défiler le paysage de sa vie. Un spectacle de et avec Jacques Gamblin, acteur au sourire ravageur, mais bien plus encore. Après Quincailleries et Le Toucher de la hanche, il donne à vivre un récit en mouvement. Il était au volant de sa voiture, il a coupé le contact et entamé son parcours en rupture. Les jambes à l’œuvre, le cœur sur l’asphalte.

Jacques Gamblin est un des meilleurs comédiens de sa génération. On l’a vu au cinéma chez Lelouch, Laurent Benegui : Le petit Marguery avant Pédale douce et Les Enfants du marais mais aussi Laissez- passer de Tavernier qui lui a valu un Ours d’argent au festival de Berlin.
C’est aussi un homme de théâtre qui a travaillé avec Alfredo Arias, Jean-Louis Martinelli, Philippe Adrien.
Ce qu’on sait un peu moins, c’est que l’acteur est un auteur, un vrai. On l’a découvert avec Le Toucher de la hanche publié en 1997. Cette fois il revient avec une adaptation de son texte Entre courir et voler il n’y a qu’un pas papa paru aux éditions Le Dilettante.

C’est l’histoire d’un homme au volant de son automobile. A ses côtés, sa femme enceinte. Soudain le conducteur descend du véhicule et se met à courir. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il a pris peur, parce qu’il voulait rattraper le temps perdu ou bien faire comme Achille, le héros de l’antiquité grecque… Peut-être parce qu’il voulait se donner le temps de vivre, éprouver le poids de son corps sur l’asphalte, tout laisser tomber ou bien tout retrouver.
Une échappée belle à laquelle il faut courir.

 

Coproduction
Maison de la Culture de Loire-Atlantique- Nantes, Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines- scène nationale, Théâtre du Muselet scène nationale de Châlons-en Champagne, Théâtre municipal de Coutances, Théâtre du Gymnase Marseille, Théâtre des Salins scène nationale de Martigues, Les Production du Dehors
Avec le soutien des Nuits de Fourvières
Production déléguée Compagnie des Petites Heures

 

 

 
 
Actualités