ARCHIVE SAISON 2004/2005

 

 

 


Mardi 23 et mercredi 24 novembre 2004 – 20h30 - Espace 44

Le Dragon
Evgueni Schwartz

Traduction
Simone Sentz-Michel
Mise en scène
Christophe Rauck
Scénographie
Kristos Konstantellos
Costumes
Coralie Sanvoisin
Lumières
Jean-Michel Bauer
Musique
Marc Barnaud
Arthur Besson
Mise en mouvement
Claire Richard
Assistante décor
Judith Dubois
Assistant costumes
Silver Sentimenti

Avec
John Arnold
Juliette Plumecocq-Mech
Myriam Azencot
Olivia Côte
Philippe Hottier
Jean-Philippe Meyer
Valérie Gasse
Lorène Claudel
Marie Fayet
Marie Normand
Laurent Clauwaert
Martial Jacques
Lise Boucon
Nicolas Sotnikof.

 

 

 

Le texte de la pièce est publié aux Editions L’Avant-Scène Théâtre, collection Les Quatre Vents

Histoire enchantée et cruelle, Le Dragon du dramaturge russe Evgueni Schwartz dessine derrière l’innocente forme du conte, un portrait sans compromis du totalitarisme. En proposant une mise en scène alerte et inventive qui mêle le merveilleux, le fantastique, la farce, la poésie et le drame, Christophe Rauck poursuit l’aventure du Théâtre du Peuple et compose un singulier mystère.
Un jeune homme, va par amour, et parce que c’est son métier, libérer de l’oppression d’un dragon une ville et tous ses habitants.
Vainqueur au combat, mais grièvement blessé, notre héros professionnel devra abandonner la cité aux pouvoirs carnassiers du bourgmestre et de son fils.
Sur fond d’humour et de fantaisie, Evgueni Schwartz décortique pour notre plus grand plaisir les peurs et les fantasmes d’une population soumise à la tyrannie d’un monstre. Avec le dragon et ses différentes transformations, l’auteur nous met en garde contre nous-mêmes. La bête est en nous, elle est prête à nous envahir à tout moment.
Auteur de l’époque soviétique, Evgueni Schwartz (1896-1958) se méfie des grandes idéologies. Seul l’amour et la foi dans un monde meilleur vont permettre à Lancelot de venir à bout de tous les dragons que la tyrannie a engendré.
Créateur de la compagnie Terrain Vague avec des comédiens issus du Théâtre du Soleil en 1996, Christophe Rauck, qui a notamment présenté Le Rire des asticots d’après Cami au Théâtre Universitaire de Nantes, est le directeur du Théâtre du Peuple de Bussang.

Production Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher, Bussang.

 
 
Actualités