ARCHIVES SAISON 2006 / 2007

 

 

 


Vincent Dumestre / Cécile Roussat
Mardi 12 juin à 20h et mercredi 13 à 20h30 – Espace 44

Un carnaval à Rome
Arts du cirque et danses au xviie siècle

sur une proposition originale de
Vincent Dumestre
Le Poème Harmonique

conception et direction artistique
Vincent Dumestre
mise en scène Cécile Roussat
costumes Chantal Rousseau
scénographie François Destors
éclairage Christophe Naillet
maquillage Mathilde Benmoussa
collaboration artistique Julien Lubek
assistante à la mise en scène
Louise Loubrieu

avec
Bruno Le Levreur (alto)
Olivier Marcaud (ténor)
Serge Goubioud (ténor)
Arnaud Marzorati (basse)
Stefano Amori (mime, acrobate)
Sébastien Bruas (cordeliste)
Julien Lubek (mime, acrobate)
Jan Oving (jongleur)
Romulo Pelliza (cordeliste)
Stéphane Podevin (jongleur)
Osmar da Souza (acrobate, trempoline)
Johannes Frisch (violon baroque)
Gebhard David (cornet à bouquin,
basse de viole)
Stéphane Tamby (basson, flûtes)
Lucas Guimaraes Peres (basse
et dessus de viole)
Martin Bauer (violone)
Maël Guezel (percussions)
Vincent Dumestre (guitare
baroque, théorbe)

 

Comme il aime à retrouver la musique vivante des siècles passés, le Festival du Printemps des Arts, en collaboration avec la Maison de la Culture, redonne ici tout son lustre à une fête ancienne : un carnaval à Rome au xviie siècle, avec arts du cirque, musiques et danses. Imaginé par Vincent Dumestre et le Poème Harmonique, ce spectacle est une re-création qui renoue avec l’esprit, le faste, l’enchantement et le grotesque des fêtes de l’Italie baroque.

Une belle manière musicale, spectaculaire, plurielle, de rêver ces fêtes extravagantes qui ont fait la réputation de Rome à cette époque. Ces folies où les masques effaçaient toute distinction de rang et de qualité, toute contrainte et tout respect. En dépit des édits et autres lois en vigueur qui interdisaient « sous peine de trois traits de corde et vingt-cinq écus d’amende, voire des galères ou de la mort, de jeter des œufs, mêmes pleins d’eau parfumée ou nauséabonde, des oranges amères, mirlitons, fusées, navets, courges, pommes, neige, boue, farine, son, poussière, cendre, sciure, de jeter de l’eau, ni faire usage de soufflets, sarbacanes ou autres instruments. »


production Poème Harmonique co-production Célestins, Théâtre de Lyon; La Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne; le Grand Théâtre de Reims; le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, centre régional des arts du cirque (Hte-Normandie); la Scène nationale d’Evreux-Louviers; le Festival Octobre en Normandie avec le soutien de la DRAC Haute-Normandie; la Région Haute-Normandie; le Conseil général de l’Eure; la Fondation d’entreprise France Télécom en co-réalisation avec le Printemps des Arts