ARCHIVES SAISON 2006 / 2007

 

 

 


Wajdi Mouawad

Du mardi 14 au samedi 18 novembre – Espace 44
Représentations à 20h sauf le samedi à 19h30

durée du spectacle 4h entracte compris

texte et mise en scene
Wajdi Mouawad
assistance et régie Alain Roy
dramaturgie François Ismert
scénographie Emmanuel Clolus
costumes Isabelle Larivière
lumière Éric Champoux
création son Michel Maurer
musique originale Michael Jon Fink
maquillages Angelo Barsetti
tenue du texte Valérie Puech
direction technique Gérard Forges
régie son Yann France
direction de production

Anne Lorraine Vigouroux

Avec
Jean Alibert Edmond
Olivier Constant
Lucien, Edgar
Véronique Côté Hélène, Sarah
Yannick Jaulin
Achille, Albert
Linda Laplante Aimée, Odette
Patrick Le Mauff Douglas Dupontel
Marie-France Marcotte Léonie, Luce
Bernard Meney
Baptiste, Alexandre
Anne-Marie Olivier
Ludivine
Marie-Ève Perron Loup
Emmanuel Schwartz Samuel Cohen

 

 

Si l’on veut une histoire, Forêts est peut-être le récit de six femmes qui, suite à un événement qui s’abat sur la plus jeune d’entre elles, font brutalement face à l’incohérence de leur existence. Cette plongée forcée, à laquelle elles auraient bien voulu se soustraire, se fera par l’entremise d’un paléontologue amené en 1946 à se rendre, avec une équipe de scientifiques, dans un camp de concentration pour tenter de ramener du néant ce qu’on a voulu y précipiter…
Mais si l’on veut vraiment une histoire, on pourrait aussi dire qu’il s’agit du récit d’une désertion : quittant un champ de bataille en 1917, un soldat se réfugie au cœur d’une forêt. Là, traversant une rivière étrange et obscure, il découvre un zoo où quatre femmes vivent au milieu des animaux sauvages. Au cœur de ce paradis improbable, il vivra une histoire d’amour […].
Forêts est la troisième partie d’un quatuor dont Littoral et Incendies sont les premiers opus. Écrite par le Québécois Wajdi Mouawad, cette pièce magnifique est un propos troublant sur les héritages silencieux que chacun porte en soi. Avec ses récits entrelacés, Forêts, servi par des comédiens remarquables dont Yannick Jaulin, est à l’écoute des douloureuses déchirures de la vie.


production Au carré de l’hypoténuse et Abé carré cé carré, compagnies de création en coproduction avec La Maison de la Culture de Loire-Atlantique; Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie Le Fanal, scène nationale de Saint-Nazaire; Le Théâtre de la Manufacture, centre dramatique national de Nancy-Lorraine; La Scène nationale d’Aubusson; Théâtre Jean Lurçat L’Hexagone, scène nationale de Meylan Les Francophonies en Limousin; Le Beau Monde ? compagnie Yannick Jaulin; La Scène nationale de Petit-Quevilly Mont-Saint-Aignan; Le Théâtre du Trident à Québec; ESPACE GO, Montréal en partenariat avec le Théâtre 71, scène nationale de Malakoff avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, du Centre national du livre, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada, de la Commission permanente de coopération franco-québécoise, du Ministère de la Culture et des Communications-Québec, de la Ville de Nantes et de la Drac des Pays de la Loire, de l’AFAA, association française d’action artistique et du Service de Coopération et d’Action Culturelle du Consulat Général de France au Québec