ARCHIVES SAISON 2006 / 2007

 

 

 


Molière / Lully / Sandrine Anglade

Du vendredi 1er au mardi 12 decembre – Espace 44
Représentations à 20h30 sauf le mardi et le jeudi à 20h, le samedi à 19h30, le lundi 11 à 14h et le dimanche à 15h. Relâche lundi 4 et dimanche 10 decembre.

Durée du spectacle 1 h50 sans entr’acte

comédie-ballet Molière et Lully
mise en scène Sandrine Anglade
scénographie et costumes
Claude Chestier
lumière Éric Blosse
travail chorégraphique
Pascaline Verrier

avec les comédiens-danseurs-acrobates
Nathalie Nerval, Daniel Laloux, Liviu Badiu, Athina Axiotou, Katia Medici, Marc Proulx

les chanteurs-musiciens acteurs
Marco Horvat, Yuki Koike, François Lazarevitch, Peter de Laurentiis, Stéphanie Paulet, Thomas de Pierrefeu, Olga Pitarch, Atsushi Sakaï, Kanako Sakaï, Reinhild Waldek

créé à Limoges le 7 novembre 2006

 

Présenté par Molière à la cour en 1669, Monsieur de Pourceaugnac s’articule autour d’une intrigue des plus classiques : Julie est éprise d’Eraste, un amour dont son père, Oronte, ne veut pas entendre parler. Et pour cause, il la destine à Monsieur de Pourceaugnac – et à sa fortune – venu tout droit de Limoges pour l’épouser. Mais Eraste, aidé de Nérine et de Sbrigani, accueille le provincial à son arrivée à Paris. Ils lui tendent des pièges de plus en plus cruels dans le seul but de faire échouer le mariage.
De l’histoire de ce bourgeois du Limousin qui débarque à Paris, Molière a fait plus qu’une farce cynique moquant un naïf : un chef-d’œuvre rare dont la mécanique infernale, drôle et grinçante tient du cauchemar.
Après Le Tour d’écrou pour Angers Nantes Opéra, Sandrine Anglade réunit une véritable troupe autour d’une forme, « la comédie-ballet », pour renouer avec l’esprit d’extrême ouverture, de liberté, la part d’improvisation qui prévalaient au temps de Molière et Lully. Ici les recherches approfondies et les talents conjugués ne tendent pas vers une reconstitution historique, mais vers une création qui entremêle texte parlé, chant, musique et danse pour retrouver le talent vif d’un tandem éclatant.


production
Compagnie Sandrine Anglade, Maison de la Culture de Loire-Atlantique, Opéra Théâtre-Grand Théâtre Municipal de Limoges, Théâtre de l’Union, centre dramatique national du Limousin, Ferme de Villefavard en Limousin (pour la résidence de création) avec le soutien de la Ville de Vincennes avec l’aide de l’ARCADI production déléguée Compagnie Sandrine Anglade