ARCHIVE SAISON 2010/2011

Du mercredi 2 au vendredi 11 février 2011 - Le Grand T

Théâtre à Nantes

 

Rêve d’automne

De Jon Fosse

Avec
Marie Bunel
Pascal Greggory
Valeria Bruni-Tedeschi
Michelle Marquais
Bulle Ogier
Alexandre Styker
Bernard Verley
Représentations au Grand T
Mercredi 2 février à 20h30
Jeudi 3 à 20h
Vendredi 4 à 20h30
Samedi 5 à 19h30
Dimanche 6 à 15h
Mardi 8 à 20h
Mercredi 9 à 20h30
Jeudi 10 à 20h
Vendredi 11 à 20h30

DUREE DU SPECTACLE
1h40 sans entracte


""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""
RENCONTRES ET CONFERENCES AUTOUR DU SPECTACLE

- Conférence sur Jon Fosse
par Charlotte Bucharles
mercredi 19 janvier 2011 à 18h
à la billetterie du Grand T, passage Pommeraye (entrée libre)

ANNULATION
- Les rencontres avec les comédiens de Rêve d'automne, mercredi du spectateur (9 février) et bord de scène (10 février) sont annulées.

Traduction du norvégien
Terje Sinding

Mise en scène
Patrice Chéreau

Décor
Richard Peduzzi

Costumes
Caroline de Vivaise

Lumières
Dominique Bruguière

Conception sonore
Eric Neveux

Production Théâtre de la Ville Paris

Coproduction Le Grand T scène conventionnée Loire-Atlantique, Musée du Louvre, Festival d’Automne à Paris, De Singel Anvers, Théâtre du Nord Lille, Stadsschouwburg Amsterdam, Piccolo Teatro di Milano-Teatro d’Europa, Wiener Festwochen, Festival d’Athènes et le Centre dramatique national Orléans Loiret Centre
Le texte de la pièce est publié chez L’Arche éditeur

« L’enterrement d’une femme âgée qui devient l’enterrement de tout un monde, la salle vide d’un musée où les corps s’empêchent et se déchirent, la mort de toute une lignée du côté des hommes : la grand-mère paternelle, le père, puis cet homme-là que nous raconte Fosse, cet homme sans qualités et son fils de dix-neuf ans qui ne connaîtra jamais son enfant. Et dans ces vies entêtées, l’ombre envahissante du désir et du deuil unis dans un même mausolée. »
Patrice Chéreau

Un homme et une femme qui se sont connus se retrouvent devant nous : qu’est-ce qui existe ou a existé entre cet homme et cette femme ? De quoi sera fait leur futur auquel on assiste déjà ? Et puis : qui est mort ? Et qui va mourir ? En un étrange musée, drapé d’ombres et de tentures rouges, Patrice Chéreau porte à la scène une pièce de Jon Fosse, l’un des auteurs les plus importants de la jeune génération norvégienne dont les pièces mélancoliques disent beaucoup de notre humanité dérisoire.

Consultez le programme de salle >>>>